L’état de l’art

Vos interrogations

Mon offre

Mes engagements

Publications

Contact







AMÉLIORER L'EFFICIENCE

DE L'EXPRESSION DES BESOINS

POUR LE SYSTÈME D'INFORMATION



Auteur, créateur et innovateur dans le domaine de l'ingénierie des systèmes d'information, je m'inspire de méthodes existantes pour élaborer des démarches claires, cohérentes et accessibles à tous.

Mon expertise couvre l'ingénierie et la qualité du logiciel, l'ingénierie des exigences pour le SI, et le conseil à la maîtrise d'ouvrage.

J'interviens, en France et à l'international, sur des missions de conseil, de diagnostic et d'élaboration de cahiers des charges.

J’enseigne l’ingénierie des exigences à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, à CentraleSupélec et à l’ESIEE.









L'état de l'art

L'ingénierie des besoins

Étape cruciale du choix, du développement ou de la mise en œuvre d’une solution d’entreprise, la définition des besoins conditionne la réussite d’un projet, son coût et sa qualité. C’est une étape complexe et délicate, exigeant des savoir-faire et savoirêtre multiples : écoute du client, animation d’ateliers, négociation, modélisation, qualités rédactionnelles.

L’application d’une démarche globale, systématique, rationnelle et outillée pour exprimer les besoins et élaborer un cahier des charges permet une meilleure adéquation du produit logiciel aux besoins des utilisateurs, tout en réduisant la charge et les délais d’élaboration

La définition du concept et des objectifs

C'est une étape indispensable qui permettra de spécifier, à larges mailles mais avec précision, les enjeux, la vision, le périmètre et le contexte du produit.

Elle permet de définir l’importance du produit et du projet, de clarifier les enjeux, de tracer la vision du produit, de définir le  périmètre actuel et futur, d'évaluer la complexité du projet.

Le recueil et l'analyse des besoins

On distingue quatre types d’activités :

    1. Recueil des besoins au moyen de questionnaires, interviews, observation directe, réunions, brainstorming…

    2. Analyse des besoins. Établissement des priorités entre les besoins exprimés, en éliminant les ambiguïtés, incohérences, redondances et incomplétudes.

    3. Spécification des exigences : formulation correcte et non-ambiguë, structuration du document de spécifications.

    4. Validation des Les exigences par les parties prenantes.., divers moyens existent pour valider les exigences : revues de documents, les maquettes et prototypes. La rédaction de scénarios de test, le plus en amont possible, est également un excellent moyen de validation.

Le processus de définition des exigences est itératif.

Le document de spécifications

Il est utile au choix, à la conception, à la réalisation, à la mise en oeuvre d’une application informatique. Le cahier des charges est un document constitué d’un ensemble structuré d’exigences, transmis d’un client à un fournisseur. Son élaboration est un travail collectif.

Il doit être clair et non-ambigu et compréhensible par tous les acteurs. C’est un document de référence.

L’ergonomie du logiciel et l’utilisabilité

L'ergonomie est l'étude des situations de travail et des relations entre l’être humain et un système. L’utilisabilité est l’ensemble des propriétés d’un logiciel qui favorisent la facilité d’utilisation.

La norme AFNOR Z-67 133-1 définit l’ergonomie du logiciel par sept critères : la compatibilité ; le guidage ; l’homogénéité ; la souplesse ; le contrôle explicite ; la gestion des erreurs ; la concision.

Ces sept critères peuvent servir de guide pour construire des applications et des systèmes conviviaux.

La qualité du logiciel

La qualité du logiciel est définie par six caractéristiques principales décrites dans la norme ISO/CEI 9126.

Chaque caractéristique se décompose en plusieurs sous-caractéristiques.

La figure ci-dessous représente la décomposition de la qualité en caractéristiques et sous-caractéristiques.


Ce modèle de qualité peut être utilisé non seulement pour l’évaluation de la qualité, mais également pour sa construction. La nouvelle version de la norme (ISO 2500 SQuaRE) va d'ailleurs dans ce sens.








Vos interrogations

Le vrai besoin de mes clients n'est pas l'apport d'expertise technique, ni la mise en place d'une nouvelle méthode miracle.

C'est d'avoir une vision claire de sa problématique particulière et du chemin qui va lui permettre de la résoudre.

J'interviens sur des missions où il s'agit de répondre à une problématique complexe et unique.

Dans un tel cadre, appliquer "brut de fonderie" des méthodes existantes est improductif, voire dangereux.

Le besoin de mes clients : disposer d'une méthodes claire, cohérente, accessible.

Ce que j'apporte à mes clients : l'élaboration d'une méthode spécifiquement adaptée, suivie de la mise en oeuvre de cette méthode.

A la demande de mes clients, je peux les accompagner afin qu'ils s'approprient la démarche et deviennent autonomes.



Voici quelques-unes des questions que se posent mes clients ...



Mon fournisseur va-t-il me livrer un produit à la hauteur de mes attentes ?

Les utilisateurs exigent de la qualité, les concepteurs et développeurs font la qualité.

Pour que la qualité du logiciel soit au rendez-vous, les exigences doivent être exprimées dans un langage compréhensible par tous.

Comment exprimer avec efficience et clarté des besoins qui reflètent un vrai consensus  ?

La réussite du cahier des charges est un facteur important de la réussite du projet qui suivra, et du produit qui en résultera.

L’élaboration du cahier des charges, principal élément formel du dialogue entre client et fournisseur, sera réussie si …

  • les parties prenantes communiquent régulièrement

  • Les utilisateurs du futur système participent activement à l’expression des besoins

  • le document d’expression des besoins est écrit dans un langage clair et compréhensible par tous.

  • Ce document prend en compte à la fois les besoins fonctionnels, les exigences de qualité et les contraintes techniques.

Comment choisir entre les dix logiciels qui se prétendent chacun leader du marché ?

Pour faire le bon choix, il est nécessaire de

  • connaître les besoins de l'organisation

  • pondérer les besoins : départager entre l'indispensable, l'utile, l'accessoire

  • trouver un équilibre entre les besoins des différents types d'utilisateurs : ils peuvent être très différents

  • déterminer la couverture : intersection entre les besoins des utilisateurs et les fonctions offertes par les produits

  • expertiser techniquement un logiciel

  • analyser l'intégrabilité du système à l’étude dans le système d'information de l'entreprise, sur le plan technique, organisationnel et humain.

Ceci est obtenu grâce à une démarche

  • descendante : elle va du général au particulier, en affinant à chaque étape,

  • participative : on cherche le consensus entre les acteurs,

  • globale : on tient compte des fonctionnalité demandées, de l’usage, des contraintes techniques, de l’organisation, de la culture d’entreprise.

Cette application informatique est-elle adéquate ? Peut-elle être améliorée ?

Les audits et diagnostics d'applications et de produits logiciels s'inscrivent dans une démarche générale d'amélioration.

Une démarche structurée et des techniques adéquates permettent de mener le diagnostic avec efficacité afin d'examiner les différents aspects de l’application : utilisabilité (ergonomie), architecture, technologies utilisées, style de programmation.

Notre projet est-il sur la bonne voie ?

Un diagnostic de projet de développement est l'occasion d'examiner les méthodes, techniques et outils mis en oeuvre pour assurer la qualité du logiciel produit. Un tel diagnostic permet d'anticiper, et dans une large mesure, de corriger, les dérives de coût, les dépassements de délais, les risques sur la qualité.

Un diagnostic peut être focalisé sur les risques liés au projet, la démarche de conduite de projet oules outils de développement utilisés.














Mon offre



Je m’inspire de méthodes connues et reconnues pour créer des démarches claires, logiques, efficaces et accessibles, spécifiquement adaptées à la problématique précise d'un client.

Je peux poursuivre avec la mise en oeuvre de cette démarche, ou vous accompagner dans l’appropriation de la démarche jusqu’à l’autonomie.

Parmi les interventions possibles.

Sensibilisation

Une journée de sensibilisation à destination des équipes métier impliquées dans le choix ou la réalisation d’un outil logiciel.

Un tour à 360° de la démarche et des techniques d’expression et de spécification des besoins.

Séminaire "élaborer un cahier des charges"

Une formation qui permet d’appréhender la démarche d’élaboration d’un cahier des charges, depuis la définition des objectifs jusqu’à la validation du document finalisé. Elle accorde autant d’importance au respect d’une démarche rigoureuse qu’à l’acquisition de l’attitude et des comportements indispensables.

Cette formation s’appuie sur une démarche et des techniques éprouvées pour recueillir et formaliser les vrais besoins, afin d'élaborer un cahier des charges d'une qualité irréprochable, dans des délais raisonnables et au moindre coût.

Formation-action

Formation à l’ingénierie des besoins à destination de la maîtrise d’ouvrage SI d'une entreprise ou d'une administration en s’appuyant sur un cas concret. Le client s’implique lui-même dans un travail de développement des exigences afin d’aboutir à un début de cahier des charges et d’acquérir les bonnes pratiques. Il s’approprie les bonnes pratiques de l’ingénierie des besoins sur le cas concret du système à l’étude.

Analyse préliminaire

Cette étape exploratoire, préalable à l’expression des besoins, permet de valider le concept du futur système auprès de toutes les parties prenantes et sécurise l’expression des besoins. Elle permet, dès la phase la plus en amont, de structurer le futur cahier des charges.

Elle comprend la spécification de l’objectif du système à venir, l’analyse des parties prenantes, la recherche, l’analyse et formalisation du périmètre du futur système.

Définition des besoins et élaboration de cahier des charges

Recueil et analyse des besoins utilisateur, recherche et formalisation des contraintes, spécification des exigences du système à l’étude et rédaction du cahier des charges.

quelques exemples de missions ...

Ci-dessous, des exemples de missions effectuées pour des entreprises et des organisations.

Études de choix et d'intégrabilité

Ces études concernent la fourniture d'un système intégré (matériel et logiciel) pour des grande entreprise du secteur tertiaire et industrie.

  • analyse des des processus existants, définition et formalisation des besoins du besoin client, analyse des contraintes,

  • élaboration du cahier des charges,

  • dépouillement des réponses des fournisseurs,

  • examen des solutions proposées,

  • étudie de l’intégrabilité de la solution dans le système d’information du client.

Les préconisations pour le choix du fournisseur et de la solution tiennent compte des facteurs technologiques, méthodologiques, organisationnels et humains.

Audit de projet de maintenance

Audit est macroscopique, axé sur l'organisation et les méthodes mises en oeuvre.

  • formalisation de la méthode d'audit.

  • audit de quatorze filiales du groupe.

  • présentation de l'ensemble a été présenté à la direction générale du groupe

Série d'audits flash

Le client, souhaite déterminer l'aptitude de ses filiales ou de ses sous-traitants ses systèmes d'information vers le millénaire suivant.

  • Établissement, avec le client, de la méthode d’audit,

  • Constitution du référentiel d’audit,

  • Élaboration de check-lists standard et de d'un questionnaire synoptique,

  • visiter des filiales ou sous-traitants,

  • estimation des risques,

  • rédaction des rapports d’audit,

  • présentation du rapport synoptique à la direction.

Élaboration de cahiers des charges pour le secteur public

L’élaboration de cahiers des charges pour le secteur public nécessite de prendre en compte certaines spécificités, comme le grand nombre de parties prenantes, des profils utilisateurs hétérogènes et des usages très différents d’un acteur à l’autre les équipes de développement sont hétérogènes.

Dans un tel cadre, pour qu'un produit soit accepté, il doit faire l'objet d'un consensus très large et une attention particulière doit être portée sur l'ergonomie du produit. Le consultant joue ici un rôle de facilitateur dans le dialogue entre maîtrise d'oeuvre et maîtrise d'ouvrage .

C'est dans ce contexte que j'ai mis au point le concept de design logiciel  : un ensemble de techniques simples visant en premier lieu à augmenter la qualité du dialogue entre entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage, à formuler les exigences fonctionnelles dans un langage précis et concret évitant tout jargon technique, et à tenir compte des contraintes d'ergonomie, d'architecture et de qualité.














Mes engagements

Je m'engage à fournir des prestations et des livrables de qualité « 5 C ».

  • Clair. Transparence dans la démarche, pas de jargon, livrable rédigé avec des mots que toutes les parties prenantes peuvent comprendre.

  • Correct. Chaque point est vérifié à l'aide de listes de contrôle et validé avec le client : les faits, des conventions d'écriture, la grammaire et l'orthographe.

  • Concis. L'objectif est d'élaborer une méthode ou un rapport lisible et accessible, et non un roman fleuve.

  • Complet. La méthodologie employée, la démarche, le livrable sont compréhensibles sans apport extérieur. Les documents fournis sont "autoportants".

  • Cohérent. Les différentes étapes de la méthode, les différentes parties des livrables se tiennent logiquement.

L'ensemble est logiquement construit et accessible à tous les acteurs.









Ouvrages




Expression des besoins pour le système d'information, 4ème édition






4ème édition

Comment recueillir tous les besoins des acteurs du système d'information, et rien que leurs besoins réels ? Comment se mettre d'accord sur la spécification des exigences ? Comment aboutir à un cahier des charges clair, complet et consensuel ? Phase cruciale dans le choix, le développement ou la mise en oeuvre d'une solution d'entreprise, la définition des besoins conditionnera en effet la réussite du projet, notamment son coût et sa qualité. Mais cette étape est complexe et délicate, en raison du nombre et de la diversité des parties prenantes, des demandes souvent divergentes, des contraintes variées et, last but not least, du facteur humain.

En vente sur Amazon , à la FNAC et chez Eyrolles .




Cahier des charges informatique, 4ème édition




4ème édition

Pratique et synthétique, ce mémento détaille toutes les étapes de l'élaboration d'un cahier des charges, avec à l'appui schémas, grilles, questionnaires et check-lists. Il deviendra vite indispensable à tout consultant de terrain, qui pourra le glisser dans sa poche pour y retrouver l'essentiel.

En vente chez Eyrolles  sur Amazon  et à la FNAC .




Communiquer sans stress avec la Process Com




A priori, cet ouvrage n’a rien à voir avec l’ingénierie des besoins. Mais est-ce si sûr ? Dans un projet, la communication joue un rôle important, surtout lors des phases amont.

La Process Communication est un formidable outil pour mieux se connaître, mieux connaître les autres et gérer le stress.

Éditions Eyrolles, 2019





Définition des besoins pour le logiciel




Définir les besoins pour un logiciel est un processus difficile, qui fait appel à des compétences humaines, techniques et méthodologiques très variées, alliant rigueur et créativité.

Une définition efficace des besoins réduit très sensiblement le coût du développement et de la maintenance d’une application, et accroît sa qualité.

Ce livre s’adresse aux maîtres d’ouvrage et assistants à la maîtrise d’ouvrage, aux concepteurs et architectes, et à toute personne chargée de recueillir et d’analyser les besoins ou d’élaborer un cahier des charges pour un logiciel.

C’est un guide où l’on décrit :

  1. les grandes étapes de l’élaboration,

  2. les techniques de recueil et d’analyse,

  3. une démarche efficace pour élaborer un cahier des charges,

  4. des plans-types de cahiers des charges et un guide de rédaction,

  5. des conseils techniques ,

  6. des études de cas.

Éditions Hermès, 2006




Le logiciel à valeur ajoutée




Quelle est la valeur de votre logiciel ? Les services qu’il vous rend sont-ils à la hauteur du prix payé ? Vous fait-il gagner de l’argent, du temps, du confort ?

Cet ouvrage est écrit par un informaticien, mais il s’adresse aussi aux maîtres d’ouvrage, donneurs d’ordre et utilisateurs de l’informatique qui souhaitent mieux connaître, améliorer et maîtriser la valeur de leur système d’information, afin d’en tirer profit.

C’est un guide pour l’action qui apporte une perception des points essentiels qui sont à la base de la valeur du logiciel, et un vocabulaire commun d’expression des exigences de qualité.

Éditions Hermès, 2001




Outils de construction du logiciel




Un outil de construction de logiciel est une arme stratégique au service de l’entreprise. Son introduction et sa mise en œuvre ont des répercussions sur la compétitivité, la qualité des services rendus, et plus généralement sur l’économie d’une entreprise ou d’une organisation. Cet ouvrage indique dans un langage simple comment choisir et utiliser un outil de conception ou de développement au mieux de ses possibilités.

Éditions Hermès, 1998




Articles

Voici des articles de fond, parus dans diverses revues professionnelles, disponibles en téléchargement.

L’utilisateur, un acteur de qualité

Peut-on espérer un jour des logiciels de qualité ? Oui, mais à condition que les maître d'oeuvre respectent des contraintes indispensables et que les maîtrises d'ouvrage tiennent mieux leur rôle dans le projet.

Cet article peut être téléchargé  ici.

Article paru dans l'Informatique Professionnelle (Gartner Group) en décembre 2000.

Logiciel élégant contre logiciel obèse

Dans le domaine du logiciel comme ailleurs, « plus » ne signifie pas « mieux » : la quantité peut même nuire à la qualité. Ce qui est important n'est pas le nombre de fonctions, mais leur réponse aux besoins.

Cet article, paru dans La Lettre d'ADELI et repris dans La Valeur (la revue de l'AFAV, association française d'analyse de la valeur) peut être  téléchargé  ici au format PDF.

AGL : usine ou porte-avions ?

On a souvent comparé un atelier de génie logiciel (AGL) à une « usine à logiciels ». Pourtant, l'analogie avec un porte-avions semble mieux adaptée. Cet article, extrait de mon ouvrage, peut être téléchargé  ici  au format PDF.

Article paru dans La Lettre d'ADELI

Choisir un AGL

Pour un directeur informatique, le choix d’un atelier de développement est une des décisions les plus difficiles à prendre. Il y a à cela trois raisons : c’est une décision à long terme, elle engage l’entreprise toute entière, et elle doit tenir compte d’un très grand nombre de paramètres. Défintion d'un atelier (ou environnement) de développement, des types de besoins auxquels il répond, et des contraintes auxquelles il est soumis.

Cet article peut être téléchargé  ici.

Article paru dans l'Informatique Professionnelle (Gartner Group) en octobre 1998. 

RAD : Quels outils pour quelle méthode ?

Le RAD : Quels outils pour quelle méthode ?

Conçue à la fin des années 80 par James Martin et associés, la méthodologie RAD ( Rapid Application Development, développement rapide d'applications) a beaucoup fait parler d’elle, essentiellement au travers des outils qui s’y réfèrent.

Quel est le rapport entre la première et les seconds ? quel bilan peut-on en tirer ?

La méthode est-elle dépassée ? Les outils tiennent-ils leurs promesses ?

Cet article peut être téléchargé  ici au format PDF.

Article paru dans La Lettre d'ADELI.

Développement grande vitesse : on oublie le confort des passagers.

Petit article téléchargeable ici .

Article paru dans le numéro de 01 Informatique du 14 mars 1997




















Contact



Yves Constantinidis

6 villa Nieuport

75013 Paris

France


Mobile 06 67 34 85 65

e-mail yves@constantinidis.fr