bullet1 Mon offre

Ma démarche consiste en actions d'amélioration au niveau du processus (ingénierie du logiciel) ou du produit (qualité du logiciel).

Elles se concrétise par des missions de conseil à la maîtrise d'ouvrage, en ingénierie du logiciel, en méthodologie.

Le challenge : adapter des méthodes connues et reconnues pour créer des démarches claires, logiques, efficaces et accessibles, spécifiquement adaptées à la problématique précise d'un client.


Parmi les interventions possibles :

  • session d’une journée de sensibilisation destinée aux chefs de projet, architectes et managers
  • séminaire de deux jours de formation-action "élaborer un cahier des charges" pour experts métier ou assistants à la maîtrise d’ouvrage
  • séminaire de trois jours de formation-action "définir les besoins", pour les maitres d’ouvrage et experts métier
  • accompagnement et formation des responsables maîtrise d’ouvrage, à la demande
  • accompagnement des consultants juniors
  • accompagnement de la maîtrise d’ouvrage et conseil personnalisé
  • définition des besoins et élaboration de cahier des charges


Il s'agit là de missions-types qui seront adaptées à la problématique de chaque client.

En effet, mes prestations sont taillées sur mesures, adaptées à mes clients, avec mes clients.

N'hésitez pas à prendre contact .


Ci-dessous, des exemples de missions effectuées.

L'anonymat des clients a été préservé.

bullet2 Etude de choix et d'intégrabilité

Client : les services généraux, industrie automobile.

Problématique particulière : intégration d'un système complexe dans le SI existant .

L'étude concerne la fourniture d'un système intégré (matériel et logiciel) pour une grande entreprise du secteur industrie. La cahier des charges a été lancé, mais il définit insuffisamment les besoins, et ne permet pas de guider les fournisseurs dans l'élaboration et la rédaction de  leurs propositions.

Après une analyse rapide des des processus existants, je définis les besoins du client et les formalise.

Après dépouillement des des réponses à l’appel d’offres, j'élabore un complément au cahier des charges

Avec le client, j'examine les solutions proposées et étudie l’intégrabilité de la solution dans le système d’information du client (l'intranet, l'annuaire, le système de worfkflow, la compatibilité avec les matériels).

Comme pour toutes mes missions, les préconisations pour le choix du fournisseur et de la solution tiennent compte de plusieurs facteurs : technologiques, méthodologiques, organisationnels et humains.

Le rapport présenté au client se conclut par un schéma de synthèse permettant la prise de décision par comparaison directe entre les différentes solutions proposées, en mettant en balance les bénéfices apportés et les difficultés pressenties.



C'est ce schéma clair, synthétique, adapté à la problématique de mon client qui lui a permis de prendre rapidement la bonne décision, et de convaincre toutes les parties prenantes.

bullet2 Audit de projet de maintenance

Client : grand groupe industriel.

Problématique particulière : hétérogénéité entre filiales autonomes.

Cet audit a été mené par une équipe de cinq consultants séniors sous ma responsabilité.

Le client est ungrand groupe industriel. Notre interlocuteur est le directeur des systèmes d'information du groupe.

La demande du client est liée au passage à l'an 2000 des systèmes d'information du groupe (informatique de gestion et informatique technique). Le challenge de ce projet de maintenance est bien sûr lié au temps.

L'audit est macroscopique, plus axé sur l'organisation et la méthodologie que sur la technique.

J'ai mis au point et formalisé la méthode d'audit. Puis, avec mon équipe, mené l'audit de quatorze filiales du groupe.

L'ensemble a été présenté à la direction générale du groupe sous forme de schéma synoptique, grâce à des indicateurs clairs, cohérents et facilement interprétables

bullet2 Série d'audits flash

Client : industrie pharmaceutique.

Problématique particulière : urgence.

A l'approche de l'an 2000, le client, grande entreprise multinationale, souhaite déterminer l'aptitude de ses sous-traitants gérer la transition de ses systèmes d'information vers le millénaire suivant. Il me confie la responsabilité d'auditer une dizaine de ses sous-traitants. Les délais sont très courts. Le client souhaite, de plus, que ces audits soient menés très rigoureusement selon le même schéma, et que les rapports d'audits suivent rigoureusement le même plan.

J'ai un mois pour mener l'ensemble des audits, soit deux jours, en moyenne, à consacrer à chaque sous-traitant.

Quand cette mission m'est confiée, j'ai déjà mené plusieurs audits de projets an 2000. Ici, le challenge est lié au temps (délais très courts) et à l'homogénéité des informations collectées et des informations fournies au client. En un peu plus d'un mois, je dois visiter dix entreprises dans dix villes européennes, pour déterminer les risques par rapport à une problématique (le passage à l'an 2000) sur laquelle personne n'a la moindre expérience.

Toute l'efficacité de mon intervention réside dans les questionnaires et check-lists standard que j'ai dû constituer et utiliser. Je disposais déjà d'un "questionnaire synoptique" sous forme de tableau, que j'ai utilisé dans toutes mes missions d'audit an 2000. Je passe une semaine entière à constituer un questionnaire spécifique sous forme de check-list, validé par le client, ainsi qu'un plan de rapport. Les interventions chez les sous-traitants durent une demi-journée (et en moyenne une journée si l'on tient compte des déplacements). Les rapports sont constitués au fil de l'eau, et l'ensemble des rapports est homogénéisé pendant la dernière semaine de la mission.

Mon apport méthodologique : un synoptique clair, cohérent, très simple et lisible, qui tient sur une page.

bullet2 Audit d'applications de gestion

Client : secteur public.

Problématique particulière : opacité de la maîtrise d'oeuvre.

J'ai mené plusieurs audits d'applications de gestion.

Pour structurer chaque mission, et également pour la formulation des résultats, je me suis appuyé sur la norme ISO/CEI 9126  sur la qualité du logiciel.

Ces audits n'ont pas été menés dans une optique de certification, mais d'amélioration. L'objectif était, selon le cas, soit d'obtenir un éclairage sur la valeur réelle du logiciel en termes de services rendus aux utilisateurs, soit d'améliorer la qualité du produit.

bullet2 Elaboration de cahier des charges

Client : secteur public

Problématique particulière : conflits entre maîtrise d'oeuvre et maîtrise d'ouvrage.

Elaborer un cahier des charges est une mission classique pour un consultant en systèmes d'information.

J'ai assuré plusieurs missions d'élaborations de cahier des charges, en particulier pour le secteur public, où des difficultés particulières se posent : grand nombre de parties prenantes, profils utilisateurs très variés, utilisation quotidienne pour certains, épisodique pour d'autres.

Dans un tel cadre, pour qu'un produit soit accepté, il doit faire l'objet d'un consensus très large.  Une attention particulière doit donc être portée sur l'ergonomie du produit.

D'autre part, les relations entre maîtrise d'oeuvre et maîtrise d'ouvrage sont souvent tendues. Le conseil à la maîtrise d'ouvrage doit plus que jamais jouer un rôle de facilitateur et de communicant.

Enfin, pour des plusieurs raisons, le pilotage du projet est souvent difficile : les équipes de développement sont hétérogènes, et le maître d'ouvrage n'est pas formé au pilotage de projets, ni à l'élaboration d'un cahier des charges, et manque de temps à consacrer au projet.

C'est dans ce contexte que j'ai mis au point le concept de design logiciel  : un ensemble de techniques simples visant en premier lieu à augmenter la qualité du dialogue entre entre maître d'oeuvre et maître d'ouvrage, à formuler les exigences fonctionnelles dans un langage précis et concret évitant tout jargon technique, et à tenir compte des contraintes d'ergonomie, d'architecture et de qualité.

Avec cette méthode d'élaboration, le cahier des charges, au lieu d'être un simple recueil de besoins, devient un outil de dialogue entre le maître d'ouvrage et le maître d'oeuvre. Son élaboration, progressive, fait participer les deux parties.

J'ai expérimenté cette méthode sur avec succès sur plusieurs projets.

Copyright Yves Constantinidis Consultant
Contact : Yves Constantinidis.
Ce document a été mis à jour le 27/01/2013.